Caftan, vous avez dit caftan ?
Caftan, vous avez dit caftan ?

A l'origine le caftan est un ensemble ample et brodé, Trois pièces distinctes le composent : Le "Qmiss", une tunique aérienne qui se glisse sous la pièce maîtresse, le caftan. La "Dfina", enveloppe transparente, recouvre l'ensemble. Depuis, ce costume, sans doute inspiré de drapés gréco-romains évolue au fil des invasions et des modes.

Le caftan, parure orientale, toilette de sultane fascine l'Occident depuis la nuit des temps. Le temps des mille et une nuits. Apanage des nobles, il brille par la richesse de ses étoffes, la finesse de ses broderies et la majesté de sa coupe. De la lointaine Bagdad, en passant par Damas, il pare l'élégante de grâce et de majesté. Au Maroc, il y prend son expression la plus aboutie. Un vêtement précieux, spécifique à une culture, un patrimoine, une histoire. Les vêtements ternes de laine et de coton étaient le lot du peuple. Les dignitaires arboraient des tissus chamarrés. Les soieries et les tissus étaient brodés de fils d'or et d'argent. C'est avec l'expansion marocaine aux XI et XIIème siècles que ces tissus d'art et de mode allaient se répandre dans tout le pays. 


Plus récemment, le caftan se modernise, se plie aux exigences de l'évolution sociale, tout en conservant son âme. En répondant aux standards de la haute couture internationale et en s'ouvrant sur le monde, le caftan inspire la créativité qui foisonne dans le Royaume. Il offre un espace d'expression unique. On assiste actuellement à l'éclosion d'une pépinière d'artistes stylistes, rivalisant de créativité et de talent. Le caftan s'humanise, se pare de perles, se met au jeans, au cuir, à la laine et au shantung de soie. Les coupes prennent du volume, flirtent avec la robe du soir. Le caftan ose les frous-frous, les dentelles, les falbalas. Il s'éloigne de son ancêtre d'origine persane introduit par les invasions arabes. Le choix des étoffes s'enrichit. Les fils d'or et d'argent laissent place aux fils de soie plus sobres, permettant la broderie perlée, les superpositions et les fantaisies de coupes et de tendances. 

 
Le caftan a de beaux jours devant lui et reste la référence de base de la garde robe d'apparat de la marocaine, de l'algérienne et de beaucoup d'autres femmes encore, toutes classes confondues.